Le mot “MAGHREB”

Le Maghreb ou Maghrib est le nom donné autrefois par las géographes et historiens arabes à cette partie septentrionale de l’Afrique que les Européens appelaient, “la Barbarie”. Le mot arabe “Maghreb” signifie “place où le soleil se couche” c’est-à-dire l’Ouest par opposition à “Mashriq” “place où le soleil se lève” c’est-à-dire l’Est.
   Dans la terminologie courante d’aujourdhui le Maghreb comprend les Etats du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie, de la Mauritanie et de la Libye. Cette région est limitée au Nord par la Méditerranée et à l’Ouest par l’Océan Atlantique, du détroit de Gibraltar aux déserts de la Mauritanie au Sud. Les limites orientales ne sont pas définies avec précision et certains géographes arabes du Moyen Age faisaient débuter le Maghreb à Alexandrie à l’Est, en Egypte, bien que la majorité d’entre eux reconnaissait que l’Egypte n’en faisait pas vraiment partie.
   Aujourd’hui encore le terme de “Maghreb” ou “Maghrib” continue à être utilisé per opposition à celui de “Mashriq”, mais il a aussi un sens restraint désignant seulemenl le Royaume du Maroc, surtout quand ce terme est utilisé sous la forme de “al-Maghreb al- Aqsa” c’est-à-dire l’Extrême-Occident.
   De plus, l’union politique das Etats de l’Afrique du Nord, union politique recherchée par les hommes d’Etat et politiciens depuis l’independance de ces pays, utilise le terme de “Maghrib al-Kabir” c’est-à-dlre de Grand Maghreb.

 

mapfr

 

THE MAGHREB
REVIEWThe Maghreb Review

Depuis sa fondation en 1976, The Maghreb Review se consacre essentiellement à l’étude de la région ‘Maghreb’ (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie). L’une des caractéristiques de cette région du monde tient à la pérennité de ses traditions locales, tout en étant un carrefour de rencontre et d’échanges entre l’Afrique sub-saharienne, le Moyen-Orient et l’Europe. Au demeurant, en cette ère planétaire, le Maghreb existe hors de son cadre régional et devient acteur sur la scène mondiale, sortant ainsi des limites nationales imposées par l’histoire. Le concept ‘national’ au sens strict du terme, ne s’applique pas aux Etats du Maghreb, étant donné qu’ils partagent un héritage commun, à la fois berbère, arabe, et islamique.
C’est pourquoi, alors que nous sommes entrés dans le XXIème siècle, nous voudrions attirer davantage l’attention de nos lecteurs sur le fait que le Maghreb est devenu un carrefour propice à de multiples interactions, dues aux mouvements migratoires, commerciaux et touristiques, aussi bien qu’aux liens culturels établis avec d’autres régions.
   Nous aimerions aussi encourager les comparaisons qu’on peut faire avec des régions voisines, notamment l’Afrique Sub-saharienne, la Péninsule Ibérique, le Sud de la France, l’Italie et les anciens territoires de l’Empire Ottoman et le Moyen-Orient, mais également avec des régions plus éloignées, qui partagent avec le Maghreb des expériences historiques similaires, comme par exemple: l’Afrique du Sud, les Pays d’Asie Centrale, d’Amérique Centrale, et d’Amérique du Sud. The Maghreb Review est une revue totalement impartiale au plan politique.
   The Maghreb Review offre au lecteur des articles originaux dont l’authenticité a été établie, sur tout ce qui a trait aux régions susmentionnées, des origines à nos jours, et couvrant un large champ d’études et de recherches (histoire, ethnographie, économie, politique, linguistique, littérature, agriculture, sociologie, anthropologie, ethnomusicologie, philosophie, sciences islamiques, droit musulman, etc).