Le Maroc

Le Royaume du Maroc a obtenu son indépendance de la France le 2 Mars 1956. Le nom du pays est dérivé de celui de l’ancienne capitale Marrakech, le nom arabe du pays étant “al-Mamlakah al-Maghribiyyah”, ou “le Royaume occidental”, ou encore “Maghrib al-aqsa”, “l’extrême Occident”. Le Maroc est le seul pays arabe à avoir une côte atlantique et une côte méditerranéenne.

VOISINS

Le Maroc a une frontière commune avec l’Algérie à l’Est et est bordé à l’Ouest par l’océan Atlantique et au Nord par la mer Méditerranée. Sa superficie est d’environ 47.520.000 km².

GÉOGRAPHIE

Le Maroc a les montagnes les plus élevées et les plus découpées d’Afrique du Nord. Elles se divisent en 4 chaînes, coupées par des plateaux et des vallées: le Rif, le Moyen Atlas, le haut Atlas (avec le sommet du Jebel Toubkal à 4.164 mètres) et l’Anti Atlas au Sud.
Le Nord et le Centre du pays bénéficient d’un climat méditerranéen avec des étés très chauds et des hivers doux et pluvieux. Plus au Sud, le climat devient plus chaud et plus sec et finit par devenir désertique à l’extrême Sud. En été, le vent brûlant du désert dessèche absolument tout sur son passage. Cependant la côte Atlantique a un climat plus tempéré avec des brises fraîches en provenance des Îles Canaries.

POPULATION

Le Maroc est l’Etat du Maghreb qui a la densité de population la plus élevée avec une population totale de 29.878.000 habitants (selon le recensement de l’an 2000; le prochain recensement est prévu en septembre 2004). Aujourd’hui les Berbères représentent environ 49% des Marocains, la plupart d’entre eux vivant soit dans le Rif, soit dans le Haut, le Moyen ou l’Anti Atlas. Les Arabes, eux, sont concentrés principalement dans les basses terres et les grand villes.

RELIGION

Les Marocains sont des Musulmans Sunnites de l’Ecole Malékite mais il y a aussi de petites minorités de Chrétiens et de Juifs.

LANGUES

La langue officielle est l’arabe standard littéraire mais le français est également utilisé dans l’administration publique et le commerce. Cependant les langues parlées dans les rues et les marchés sont le dialecte arabe marocain et le berbère. A cause du développement de l’education moderne un grande nombre de Marocains parlent français et espagnol et un certain nombre d’entre eux également l’anglais. Ces 3 langues ont en effet été enseignées dans toutes les écoles marocaines depuis l’indépendance. le berbère est devenu lui aussi, depuis 2003, langue officielle avec l’arabe, et est enseigné dans les écoles.
Un bon nombre de Marocains sont mariés à des femmes d’origine étrangère. Selon la loi marocaine, les enfants appartiennent légalement au père de famille et sont par conséquent considérés commes citoyens marocains quelque soit leur lieu de naissance.

HISTOIRE

Le Maroc a été habité par les Berbères depuis les commencements de l’Histoire et depuis le 3ème millénaire avant J.C. a eu des relations étroites avec l’Espagne. Les Phéniciens ont établi des comptoirs commerciaux sur les côtes vers 1100 avant J.C. Après une période de dynasties locales, le Maroc a été annexé au Royaume de Mauritanie, tributaire de Rome. En 40 après J.C. Caligula fit de la Mauritanie une Province romaine. les Vandales envahirent le Maroc et l’Algérie en 429 causant beaucoup de destructions et s’établirent en Tuinisie où ils restèrent pendant environ un siècle.
Cette domination Vandale fut renversée par les forces byzantines en 534. Les Vandales vaincus disparurent alors et l’autorité romaine fut rétablie; mais les Berbères continuèrent à s’y opposer pour préserver leur autonomie et leur culture.
En 708 le général arabe Musa ibn Nusayr atteignit la côte du Maroc et enleva Ceuta au comte byzantin Julien. Il ordonna alors à son second tariq ibn Zyad, un Berbère, de conquérir l’Espagne au nom du Caliphe de Damas, mais avant même l’attaque des soldats musulmans, le Royaume Wisigoth s’était effondré.
Le Maroc se trouva alors dominé par les Omeyyades de Damas puis par les Idrissides (788-974) dont la dynastie fut fondée par le chérif Idriss 1er. Au siècle suivant, apparut la dynastie berbère des Sanhadja Almoravides issus des tribus du désert. Après avoir occupé la région des oasis (1053-54) et tout le Sud (1056-59), leur chef nommé Yusuf Ibn Tashfin fonda la ville de Marrakech en 1070-71, conquit  Fès en 1075, Ceuta en 1083 et ne tarda pas à annexer le Sud de l’Ibérie. Aux Almoravides devaient succéder les Almohades (1146-1269) qui furent remplacés à leur tour par les Mérinides (1269-1465) dont le règne fut prolongé par celui des alliés Wattaside (1465-1554).
A travers tout le 15ème siècle et le début du 16ème siécle, les Portugais s’implantèrent dans plusieurs ports marocains et Melilla fut occupée par les Espagnols en 1497. La dynastie sa’dienne (1554-1659) atteignit son apogée entre 1578 et 1603, sous Ahmad IV après avoir vaincu les Portugais à la bataille des Trois Rois (Ksar el-Kébir, 1578).
De 1664 à nos jours, le Maroc a été gouverné par la dynastie des Alawites. Longtemps ils repoussèrent toutes les invasions étrangères mais entre 1890 et 1912 ils ne purent continuer à s’opposer aux pressions extérieures et aux incursions étrangères et en 1912 les Puissances Européenes tombèrent d’accord pour établir un Protectorat français sur la plus grande partie du Maroc, pendant que l’Espagne prenait le contrôle de la région du Nord et d’une petite partie du Sud-Ouest.
La révolte contre le colonialisme éclata dans le Nord en 1912 sous la conduite d’Abd el-Krim, mais avant que cette révolte ne fut maîtrisée en 1926, l’armée espagnole avait subi de lourdes pertes. Une révolte semblable s’était produite également dans le Sud, dirigée par El-Hiba et l’armée française, elle aussi, eut à subir de lourdes pertes avant que cette révolte ne soit subjuguée en 1934. C’est ainsi qu’a démarré le mouvement nationalist marocain. L’istiqlal (ou Parti de l’indépendance) a été formé en 1943 et le Parti Démocratique de l’Indépendance en 1946.
Mohamed V qui était suspecté par les Français de collaborer avec les nationalistes fut déposé le 20 Août 1953 et déporté avec sa famille d’abord en Corse et ensuite à Madagascar. Les Français ne purent pas se maintenir dans le pays et durent lui accorder l’indépendance. Mohamed V fit alors un retour triomphal au Maroc en 1955 mais mourut d’une manière inattendue d’une crise cardiaque après une petite opération en février 1961 et sons fils aîné le Prince héritier Hassan lui succéda le 26 février. Comme son défunt père, il mourut lui aussi inopinément de défaillance cardiaque le 23 juillet 1999 et son fils aîné, le Prince héritier Sidi Mohamed lui succéda prenant le nom de Mohamed VI.

CONSTITUTION

Le maroc est une monarchie constitutionnelle avec un Parlement et un système judiciaire indépendant mais le roi est en fait l’autorité suprême.

ECONOMIE

Le Maroc a une économie basée principalement sur l’agriculture,la pêche, les industries légères, les phosphates, le tourisme et surtout sur les apports des Marocains travaillant à l’étranger.

RELIGION

L’Islam est religion d’Etat, mais le gouvernement marocain ne s’immisce pas dans les affaires religeuses des minorités chrétienne ou juive. Cependant, alors que d’autres minorités sont autorisées à pratiquer librement leur religion, des activités telles que la distribution de la littérature religeuse ou le prosélytisme chrétien sont interdites. Récemment des citoyens d’origine étrangère ont été arrêtés et expulsés pour avoir essayé d’enghager des Marocains dans des débats au sujet du christianisme.

CONDITIONS D’ADMISSION DES VOYAGEURS

Les voyageurs étrangers qui désirent se rendre au Maroc doivent être munis d’un passeport en cours de validité. Un visa est nécessaire pour les ressortissants de certains pays. Se renseigner auprés des ambassades du Maroc avant de partir en voyage.
Depuis l’attentat terroriste de Casablanca en mai 2003, des voyageurs nés dans des pays arabes ou musulmans mais munis de passeports US, Canadiens, et européens et portant des noms arabes, ont eu à subir des retards dans leurs formalités d’admission à leur arrivée dans les aéroports du Maroc.